Fichier 3@16x.png

En avril 2020, Yoann Sportouch, prospectiviste urbain, se lance dans la fondation d'un mouvement d'acteurs de la fabrique urbaine, engagés à faire évoluer radicalement leurs pratiques professionnelles dans le but de permettre à des villes plus écologiques, plus démocratiques et plus humaines d’émerger. “Printemps des villes” est né.

 

Les 6 membres fondateurs représentent chacun des métiers différents et représentatifs de la fabrique urbaine : Pauline Gaudry, architecte; Julie Heyde et Eulalie Blanc, expertise d’usage et projet participatif, Caroline Sauvourel-Lapp, promoteur immobilier, Yoann Sportouch, prospectiviste urbain, Sébastien Kuperberg, acteur du logement social, ainsi que Nathalie Tchang, bureau d’étude environnement. Par la suite, Farid Abachi, acteur du logement jeune et social est invité à rejoindre le collège des co-fondateurs.

Un mouvement d'acteurs engagés

LES COFONDATEURS

Yoann SPORTOUCH

Fichier 9@16x.png
Printemps des Villes - Caroline Sauvourel-Lapp - Cofondateur

Caroline SAUVOUREL-LAPP

Fichier 9@16x.png

Pauline

GAUDRY

Fichier 9@16x.png
Printemps des Villes - Nathalie Tchang Tribu Energie - Cofondateur

Nathalie

TCHANG

Fichier 9@16x.png
Fichier 9@16x.png

Julie

HEYDE

Printemps des Villes - Eulalie Blanc DVTUP Cofondateur

Eulalie 

BLANC

Fichier 9@16x.png

Sébastien

KUPERBEG

Fichier 9@16x.png

Yoann Sportouch est rédacteur en chef du webmagazine Lumières de la ville et fondateur de l’agence LDV Studio Urbain.

En 2014, il s’associe avec Roland Castro et l’agence de communication Faubourg, pour déployer le lancement de Lumières de la ville, le média qui pense l’urbain et l’humain. Il y développe depuis une ligne éditoriale entièrement tournée vers le grand public. Son objectif : éveiller les consciences citoyennes sur le fait urbain et faire émerger le concept d’urbanité comme un droit pour tous. L’angle éditorial choisi, traiter l’actualité au travers du prisme de l’urbain et des conséquences que le cadre de vie peut avoir sur notre quotidien.

Urbaniste, titulaire d’une maitrise de philosophie et militant associatif de longue date, engagé dans la lutte contre toutes les formes de discriminations et contre le racisme et l'antisémitisme, Yoann actionne aujourd’hui des pistes concrètes pour transformer la ville et contribuer au vivre-ensemble. C'est en ce sens, qu'il se définit aujourd’hui comme un scénariste urbain. A ce titre, il fonde en 2017, l’agence LDV Studio Urbain qui aide les acteurs de la ville, privés et publics, à décrypter les grands enjeux des évolutions des villes et à mieux les partager avec le grand public.

Avec l’équipe du Studio Urbain, ils se mettent au service des concepteurs de la ville, des promoteurs immobiliers et plus largement des équipes projet, pour les accompagner à créer des villes plus en phase avec leur temps et avec leurs habitants. Le crédo de LDV Studio Urbain : chaque nouveau projet urbain est une opportunité de plus pour activer les territoires et créer des synergies entre les acteurs. 

Diplômée de l’ESTHUA-ITBS d’Angers où elle a étudié les sciences économiques, humaines et sociales dédiées au développement des territoires, Caroline SAUVOUREL LAPP pilote depuis plus de 10 ans des projets de développement, associant ses connaissances de secteurs très divers et complémentaires. 

Après un début de parcours professionnel dans le monde de la culture à Paris, elle intègre le secteur sportif en rejoignant la Direction du développement de l’UCPA pour laquelle elle prend en charge le pilotage de projets complexes menés conjointement avec les élus et les Fédérations sportives. Elle travaille aux côtés des promoteurs immobiliers sur l’ensemble du territoire pour valoriser par le sport de nombreuses opérations d’aménagement urbain.

 

Elle poursuit son parcours professionnel dans l’immobilier en intégrant le GROUPE PICHET au sein duquel elle développera la Direction des Consultations à travers des appels à projets innovants, et aura particulièrement en charge les projets d’envergure sur le territoire du Grand Paris, puis ID&AL groupe, jeune promoteur bordelais, pour participer activement à la structuration et au développement de sa toute nouvelle direction nationale des grands projets.

 

Elle évolue désormais en qualité de Directrice programmes au sein d'une société de promotion immobilière pour qui elle pilote les projets de développement et le montage d’opérations immobilières sur l’ensemble du territoire de la Région Nouvelle-Aquitaine.

Caroline SAUVOUREL-LAPP est par ailleurs membre de l’association nationale AMO - Architecture et Maîtres d’Ouvrage - qui œuvre activement à promouvoir une architecture partagée entre la maîtrise d’ouvrage et la maîtrise d’œuvre.

Pauline Gaudry est cofondatrice de WY-TO Paris avec Yann Follain, fondateur de WY-TO Singapour. Elle est également cofondatrice de la société d’écotourisme Pobu Sustainable Holiday Houses, à Goa, en Inde. Avec Yann, elle est nommée Lauréate de la session 2016 de Europe 40 Under 40 parmi les jeunes architectes et designers européens les plus émergents d’Europe par le Centre Européen d'Architecture, de Design et d’Urbanisme et par le Chicago Athenaeum: Musée d'Architecture et de Design. 


Son expérience professionnelle est multiple, débutant tout d’abord à Goa où elle initie ses premiers projets et recherches en architecture tropicale, notamment au sein de l’agence Architecture Autonomous dirigée par Gérard da Cunha, puis en France, où elle exerce chez Beguin & Macchini puis Dubus_Richez (maintenant Richez_Associes), et enfin en tant que chef de projet chez Daquin-Ferrière.  


Ses compétences en architecture durable vont au-delà de la conception et s’axent sur l'innovation et la recherche, notamment avec le développement d’audits techniques qui mettent en lumière des solutions environnementales pérennes et adaptées à divers environnements architecturaux et urbains.  


A l’occasion de visites architecturales & portes ouvertes, elle instaure un dialogue avec le public.  Elle anime aussi des ateliers qui sensibilisent les plus jeunes à l’architecture. 
Elle est diplômée de l’
École Nationale Supérieure d'Architecture de Paris-Belleville en 2005. 

Nathalie TCHANG, Dirigeante du BET TRIBU ENERGIE, bureau d’étude "Fluides, Energie & Environnement" appliqué au bâtiment et l’urbain. Sa mission est de concevoir et réhabiliter des bâtiments et des zones urbaines plus performants en énergie et plus respectueux de l’environnement.


Le BET se compose de 21 personnes, et il s’est implanté à travers la France :

Paris (siège) ; Rennes ; Lyon.


Sur ce thème, les activités tournent autour de 4 pôles principaux :

  • Maitrise d’œuvre

  • Assistance à la maitrise d’ouvrage

  • Conseils auprès des pouvoirs publics ; d’industriels ; des gestionnaires de parcs ; de fournisseurs d’énergie

  • Formation


Nathalie TCHANG est aussi experte en Feng Shui, Chue Style.

Julie HEYDE est la fondatrice et présidente de DVTup, entreprise de l'Économie Sociale et Solidaire spécialisée en Expertise d'usage & Ingénierie de projet participatif.


Diplômée de l’école d’architecture et de paysage de Bordeaux, elle exerce la maîtrise d’oeuvre pendant 10 ans, dont 6 à la direction de l’atelier d’architecture et d’urbanisme CRISSCROSSING. 


Depuis 2004 et une année passée à l’université Technique de Delft aux Pays-bas, Julie nourrit une réflexion sur l’Habiter et sur l’impact des espaces construits et non construits sur la société. Des recherches sur le processus de création et de fabrication de la ville la mèneront à un constat : la ville se fait de manière cloisonnée, nos cités sont devenues plus fonctionnelles, économiques et technocratiques que vivantes, et les communautés locales n’apportent pas leur pierre à l’édifice. D’un processus descendant, elle souhaite alors développer des processus horizontaux, inclusifs et itératifs qui offrent des alternatives au développement impersonnel des espaces urbains tout en initiant les citoyens à des processus proactifs durables, créateurs de cohésion et de richesse locale. 

Eulalie est associée et Directrice de l'antenne parisienne de DVTup, entreprise de l'Économie Sociale et Solidaire spécialisée en Expertise d'usage & Ingénierie de projet participatif. 


Diplômée de Skema Business School, Eulalie commence sa vie professionnelle au service d’une ONG de promotion du Commerce Équitable au Mexique, puis à l’Ambassade du Pérou à Paris. Ces deux expériences lui permettent de découvrir les enjeux de l'accompagnement de petites entreprises et coopératives vers l’autonomie, et attisent son intérêt pour le secteur de la solidarité. Elle travaille ensuite 5 ans dans une société de conseil et d’ingénierie, et évolue dans des environnements complexes auprès de grands acteurs industriels français et internationaux.

 

Impliquée dans la création et le développement de DVTup depuis ses débuts, après sa rencontre avec Julie Heyde en 2016, Eulalie permet à la jeune entreprise de trouver sa place dans l'environnement de l'économie sociale et solidaire, et de promouvoir une vision positive de l'économie en faisant le lien entre la valeur générée par l'implication des parties prenantes dans la création des espaces urbains et leur résilience.

Après des études une maîtrise de  science économiques et un DESS en droit et politique de l'habitat, Sébastien rejoint en 1996 l'Union Sociale pour l'Habitat à la fédération des Offices Hlm dans un premier temps puis à la fédération des coopératives Hlm en 2001 où il va travailler sur le développement du PSLA puis sur l'accompagnement des copropriétés dégradées en participant à la création du 1er organisme Hlm destiné au portage immobilier provisoire de lots de copropriétés, COPROCOOP, dont il prendra la direction en 2007.


En 2014, il rejoint le groupe Poste Habitat pour lequel il développera les produits et les métiers de l'accession sociale à la propriété. Attachés aux valeurs de la coopérations et de l'accession sociale à la propriété, il prend début 2020, la direction générale de la CAPS, coop' Hlm du territoire de Plaine Commune, en Seine-saint-Denis.

Il nous a rejoint dans le Collège des cofondateurs :

Farid 

ABACHI

Fichier 9@16x.png

Après des études d’architecture puis de sociologie, Farid Abachi a été chef de projet chez des bailleurs sociaux franciliens, où il a piloté de nombreuses opérations de logement social, tant en construction neuve qu’en réhabilitation (dont plusieurs rénovations à très forte exigences environnementales et énergétiques), ainsi que des restructurations de quartier (opérations ANRU). En 2013 il rejoint l’union sociale pour l’habitat, où il dirige le département Energie & Environnement, accompagnant les organismes Hlm dans la mise en place de la transition énergétique et la croissance verte.

Ses travaux de recherche, portant sur les conditions d’efficience environnementale (technique, réglementaire, coûts…) et sur l’acceptabilité sociétale des dispositions induites (modes de vie, éco-comportements…), ont donné lieu à de nombreuses publications.

Il accompagne aujourd’hui les acteurs de l’habitat jeunes à la mise en place du plan Transitions Jeunes, notamment dans les réhabilitations ambitieuses de patrimoine et le développement de l’offre nouvelle.